Le système de signalétique intérieure du Centre Mondial du Cyclisme UCI a été imaginé pour tirer profit des forces expressives du bâtiment et valoriser la diversité de ses fonctions et de ses espaces. Par endroits, des contenus plus narratifs et exemplaires célèbrent le cyclisme. Les objectifs de cette intervention sont divers et complémentaires: identifier, orienter, valoriser, impliquer.
CONTEXTE
Avec son architecture audacieuse, ses lignes fluides et dynamiques, le bâtiment du Centre Mondial du Cyclisme UCI (CMC) se dresse comme un emblème reconnu loin à la ronde. Abritant le siège de l’Union Cycliste Internationale (UCI), le CMC souhaitait mieux mettre en valeur son identité et ses activités au sein du bâtiment.
ENJEUX
– Affirmer clairement l'identité du CMC et de l'UCI par un véritable système visuel cohérent.
– Guider les visiteurs et leur rendre les espaces plus lisibles.
– Valoriser un patrimoine historique et vivant.
PROPOSITIONS & PARTICULARITÉS
Notre objectif dans la conception de cette signalétique: conduire à destination en laissant le champ ouvert.
– Système composé de divers modules (fléchage, éléments d'identification, panneaux d'information, cartels) répartis dans l'espace selon les besoins.
– Forme distinctive: les panneaux d’identification de lieux, taillés en trapèzes, évoquent un cadre de vélo.
– Implication des visiteurs: la signalétique se mue en véritable expérience participative mémorable pour les usagers.

Par son architecture curviligne, le CMC est très ouvert mais paradoxalement on peut avoir le sentiment de s’y perdre. Certaines parois bloquent la vision tandis que certains axes du bâtiment contraignent le mouvement.
Nous avons donc déployé une signalétique visible et récurrente, pour favoriser la fluidité de la circulation.
Les matériaux retenus, adhésifs (scotchcal), peinture et plaques de métal ultrafines, sont disposés en des emplacements stratégiques, sur des surfaces en béton et sur des vitres.
Pour ne pas encombrer l’espace, les éléments de signalétique, bidimensionnels, sont apposés à même les surfaces. Les accès au sol sont ainsi libérés.
Une timeline de 15 mètres de long restitue les principaux jalons de l’histoire du cyclisme. Par sa présence immanquable, cette réalisation donne un caractère typé à l’espace.
Le CMC est le témoin et le générateur d’événements majeurs. Il a été le théâtre de records, ses infrastructures sont utilisées par les plus grands.
Ce patrimoine, où se croisent petite et grande histoire, mérite d’être valorisé et transmis aux visiteurs.
Au niveau du storytelling, des “milestones” font participer les visiteurs à l’histoire. Axées sur un événement, sur un record ou une étape, ces compositions révèlent chacune une portion de l'histoire du cyclisme et du CMC.
Chaque milestone invite au jeu, au savoir, par la question qui est posée.
l
Back to Top